Blog

  • Congés !

    Chères patientes, chers patients,

    Je vous informe des dates de fermeture du cabinet cet été 2015:

    - du 04 au 17 juillet

    - du 1er au 16 août

    Pendant ces dates, vous pouvez toujours m'envoyer un mail ou prendre RV par internet : voir sur l'onglet : contact et RV.

    Bonne vacances à tous et revenez en forme!

     

  • Les produits laitiers: peut-on continuer à en manger sans danger?

    De plus en plus de patients me questionnent sur les produits laitiers et leurs dangers potentiels: leur scepticisme est bien compréhensible car de nombreuses informations circulent à ce sujet dans les médias. Télé, internet, magazines sont aujourd'hui vecteur d'articles un peu inquiétants, alors qu'avant seuls quelques professionnels type naturopathes tenaient un discours anti-lait  et suscitaient le doute chez de nombreuses personnes.
    J'aimerais évoquer ce sujet en 3 parties:


    - aujourd'hui : quelles sont les recommandations actuelles vis à vis des produits laitiers et les pathologies associées à une éviction de ceux-ci?

    - Quelles sont les idées avancées par les "anti-lait et peut-on s'y fier?

    - Comment gérer son alimentation si l'on ne peut vraiment pas consommer de produits laitiers?

    Je commencerai donc aujourd'hui par rappeler ce que les experts en nutrition et en rhumatologie recommandent vis à vis des produits laitiers. Ces professionnels s'appuient évidemment sur des analyses de toutes les études existantes sur le sujet :
    Les produits laitiers constituent notre principale source de calcium: les plus riches en ce nutriment et les plus "biodisponibles". Le calcium des produits laitiers représente environ 2/3 de l'apport alimentaire total: ce n'est pas rien ! Les produits laitiers sont donc à ce titre des aliments incontournables pendant la croissance osseuse (chez les enfants) et dans la lutte contre l'ostéoporose chez les séniors.
    Deux pathologies peuvent conduire à pratiquer néanmoins un régime sans produit laitier:
    - l'intolérance au lactose du lait qui se manifeste souvent par des troubles digestifs lors de l'ingestion de lait pur. Souvent les yaourts sont mieux tolérés et les fromages ne posent aucun soucis.
    - L'allergie aux protéines de lait de vache : cette allergie peut se manifester dès la naissance et se guérit souvent dans les 2 premières années.  Son traitement repose sur l'éviction totale de tous produits laitiers de vache, sauf si un seuil de tolérance est accordé médicalement.

    Il est important de savoir que ces 2 pathologies se diagnostiquent médicalement par le biais d'analyses précises, et que ce n'est que lorsque le diagnostic est posé qu'il convient d'éviter les produits laitiers. En effet un tel régime alimentaire est carentiel en calcium et doit donc être connu du médecin qui peut pallier le manque de calcium.

    Mon prochain billet tentera de répondre à la 2ème question: Quelles sont les idées avancées par les "anti-lait et peut-on s'y fier?

  • Nouvelles recettes à l'étude

    Bonjour bonjour !

    En ce début d'année voilà de sages résolutions pour votre diététicienne: débusquer de nouvelles recettes aussi délicieuses que légères. Ce n'est pas chose facile quand la tendance du moment est aux galettes, crêpes et raclettes!!!

    Mais j'ai quelques petites choses sympathiques en prévision, j'aimerais juste avoir le temps de les tester et de les prendre en photo pour le blog. Alors patience! D'ici quelques semaines j'espère bien vous transmettre une ou deux recettes appétissantes.

    N'hésitez pas à m'envoyer un petit message si vous cherchez des recettes avec tel ou tel aliment...je peux peut être vous aider!

    A très bientôt

  • Joyeuses fêtes à tous !

    Le cabinet est bien calme en cette veille de noël ... Mais je suis certaine de vous voir tous en pleine forme dès le mois de janvier, pleins de bonnes résolutions de santé !

    J'en profite pour vous informer que je serai au cabinet samedi 27 décembre, puis fermeture jusqu'au 5 janvier.

    Vous pouvez néanmoins m'appeler pendant cette période : les appels seront transférés.

    D'ici là, festoyez-bien, faites-vous plaisir et reposez-vous si vous le pouvez !

    A l'année prochaine...

  • Magrets de canard aux poires et aux épices

    Pour 2  personnes

      1 magret de canard

    1 poire à cuire

    25 cl de vin rouge

    1 bâton de cannelle

    2 clous de girofle

    Sel, poivre

     

    1 Eplucher la poire, la couper en deux puis ôter la partie qui contient des pépins.

    2  Verser le vin dans une casserole, ajouter la cannelle et les clous de girofle. Puis cuire la poire dans ce mélange.

    3 Oter la peau du magret et le cuire dans une poêle anti-adhésive 3-4 min de chaque coté (selon l’épaisseur).

    4 Retirer le magret, le découper en fines tranches.

    5 Déglacer la poêle avec le vin de cuisson de la poire. Napper sur le magret et sur la poire coupée en lamelle et disposée en éventail autour du magret.

  • Nouvelles venues

    Chers patients et chères patientes,

    2014 est placée sous le signe du renouveau au cabinet ! 3 nouvelles collègues nous ont rejoint cette année! Je partage donc les locaux avec :

    - Depuis le début Mme Engelhardt, psychologue

    - Mme Chauvin, psychologue

    - Mme Baetman, sophrologue-sexologue

    - Mme Bureau, sophrologue-relaxologue

    Nous espérons que ce partage enrichira la vie du cabinet. Si leurs compétences vous intéressent, n'hésitez pas à m'en parler lors des consultations !

  • Hachis parmentier de chou-fleur

    Pour 6 personnes :

     600 g de viande de bœuf crue hachée à 5 % de MG

    1 oignon

    2 gousses d’ail

    1.2 kg de chou-fleur

    1 l de lait

    3 cuill. à soupe de crème allégée

    50g de gruyère râpé

    Persil

    Sel et poivre, noix de muscade

     

    Préparation :

     - Faire cuire le chou-fleur pendant 20 minutes dans 1 litre de lait.

     - Egouttez-le et mixez-le. Ajoutez le crème et la noix de muscade râpée.

     - Mixez ensuite la viande avec l’oignon, les gousses d’ail, le persil le sel et le poivre.

     - Dans un plat de service allant au four, disposez la viande hachée de manière régulière, puis la purée de chou-fleur. Parsemez de gruyère.

     - Faites cuire au four (th 6) pendant 45 min.

     

  • Brochettes de cabillaud, bacon et figues

    Ingrédients pour 2 personnes :

    250 g de filet de cabillaud

    5 tranches de bacon

    2 figues

    Sel, poivre

    Coupez les filets de cabillaud en 10 gros cubes (5 par brochette).

    Divisez les tranches de bacon en 2 et enroulez chaque demi tranche autour des dés de cabillaud.

    Coupez les figues en 4.

    Piquez alternativement sur des pics à brochette : un morceau de cabillaud / un morceau de figue.

    Salez légèrement et poivrez puis faites griller au barbecue environ 5 minutes de chaque coté.

    NB: Accompagnez ces brochettes d'un peu de riz basmati et de quelques crudités (dés de concombre à la ciboulette et tomates au basilic par exemple)